Reponse à la question

SCOUARNEC
SCOUARNEC

le 05/11/2015 à 22:04 Citer ce message

[center][/center] la premiere chose q'il faut completement repenser concerne les petites peines pour des délits mineurs chez les
jeunes il faut élargir le champ des travaux d'interet général comme substitution à la prison qui est par nature
le ferment d'une violence larvée qui ne peux lorsque de petits séjours en prison se succèdent que faire prendre
le risque de voir certains jeunes aspirés dans la spirale de la violence . Le meilleur rempart à la récidive me parait etre
un authentique accès à un prise de conscience morale de soi par le bias de l'art et de la participicipation à des
ateliers de la culture et un soutien psychologique digne de ce nom et ce dès la premiere incarération fut elle de quelques mois . Il existe aussi un type de délit ou les peines de prison devraient etre allégé et aménagé je parle des délis liée à la possesion de cannabis . En attendant que nos gouvernement se décide à se pencher sur la question en abandonnant tout discours
répressifs et le légalise fut ce avec certaines règles strict de protection des mineurs les peines encourus pour la possession de cannabis à usage personnel ou pour alimenter de petits groupes de consommateurs qui souvent se connaissent et entretiennent des relations véritables et je sais là exactement de quoi je parle est ce etre pris avec 100 G de cannabis pour moi et mes amis fait de moi
un délinquant ? Il faut arréter le délire . En cas de légalisation du cannbis il serait bien évidemment strictement interdit aux mineurs le cannabis dans un psychime en formation ne peut que causer des ravages car dans cette optique il serait bien entendu accessible sur
des points de ventes bien définis limite de quantité délivrable serait clairement défini pour empecher toute forme de traffic et cela empecherait les fumeurs de ganja de cotoyer à un moment ou à un autre de cotoyer un milieu ou circulent des substances infinimeny plus dangereuse ... Le probleme de l'illégalité du cannbis et là encore je me base sur mon expérience personnel à un moment ou à un autre vous serez confronté à la tentation de produit comme l'héroine la cocaine et pire encore ... Libéraliser le cannabis à terme verrait
décroitre spontanément la toxicomanie lourde. Seulement un chiffre S'il est vrai que 80 pour cent des toxicomanes ont commencé par fumer du cannabis avant de sombrer pour les raisons que je viens d'évoquer il est judicieux de rappeler que 80 pour cent des fumeurs
de cannabis ne font pas l'escalade . L'état ne trouve rien à redire que l'alcool sur lequel il percoit des taxes détruisent des vies des familles conduits aux pires forfait femmes battues viols violence en tous genre accidents de la route des vies innocentes fauchées
pour l'irresponsabilité d un seul et les sommes colossales engloutis pour réparer les dégats que l 'alcool engendre . Un terrible non sens . Pour en revenir au systeme judiciaire francais il est innacceptable qu'au pays des droits de l'homme les prisons francaises
soient ce qu"elle sont notre bel idéal démocratique peut il accepter de traiter ainsi des etres humains quel lecon pouvons nous donner
si nous acceptons cela la construction de nouvelles prisons à visage humains est une priorité absolue ! La récidive est presquz une
fatalité car nos prisons sont des usines à fabriquer des monstres . Il est inconcevable qu'un délinquant à la loi qui n"a jamais
frapper personne puisse ne serais que croiser un violeur ou un criminel . Il faut concevoir des quartiers totalement indépendant les uns des autre selon la nature du délit sans aucune posilité de contact . Il faut mettre à disposition de ceux qui n'ont pas commis de crime de sang ou de crimes sexuels tous les moyens pour qu' ils purgent leur peine dans la dignité et pour leur permettre de réintégrer
la société avec une véritable structure d'accompagner . Il leur doit etre mis à dispositions tout le nécessaire pour que la prison
leur soit l'occasion de parfaire leur connaissance leurs formations initiales et pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'accéder à la culture
de mettre à profit cette période d'incarcération pour leur faire rattraper ce retard . Le système de la préventive doit à terme etre abolie
il est impensable que quelqu'un passe ne serait que six mois dans les conditions pour que lors de son procès il obtiennent un non lieu
ou pire encore soit lavéde tout soupcon qui lui va rendre ces six mois de souffrance gratuite . Qui va le soulager de ce traumatisme .
L erreur judiciaire est une abomination dont nos magistrats ont à répondre avant l abolition de la peine de mort combien d'innocents
ont ils tue ne serait qu'un seul c'est un crime d'état .

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×