Notre soutien à Thierry Borne

Notre soutien à Thierry Borne qui subit les pressions judiciaires et politiques.

Photo Thierry Borne

 

A travers ces vidéos que nous partageons, nous apportons notre soutien à Thierry Borne, un citoyen engagé comme on les aime. Parti d'un mécontentement sur les taxes imposées sur les centres équestres, il fonda "le Parti de Rien" qui comme beaucoup veulent une VIème République et se débarrasser de cette classe politique onéreuse pour le contribuable, où la corruption et les arrangements entre amis qui font de notre pays un nid douillé pour les mafieux de l'oligarchie, méprisants la population en la soumettant au capitalisme et les lobbys qui contrôlent la France...

 

 Actuellement connu pour ces dépôts de fumier devant l'assemblée nationale et devant les huissiers, il est un activiste remarquable et mérite le respect de nous tous. Il participe activement à l'éveil de la conscience du peuple, comme un grand nombre d'entre nous. Nous devions vous parler de cet homme et lui apporter notre soutien...

 

Courage à toi, nous sommes derrière toi!

 

Interview de Thierry

 

 

 

QUAND LA GENDARMERIE EMPÊCHE THIERRY BORNE DE RÉCUPÉRER SON CAMION SANS MOTIF VALABLE APRÈS UNE PROCÉDURE ILLÉGALE DE LA JUSTICE, SÉQUESTRATION ET DÉGRADATION DE SON CAMION

VIDÉO DISPONIBLE ICI: https://youtu.be/_FfFNfMgr2I

SON ARTICLE REPRIS SUR SON PROFIL FACEBOOK

Non à la TVA à 19,6 % sur la vente, la pension des chevaux ou sur les cours d'équitation.

 

Non à la TVA à 19,6 % sur la vente, la pension des chevaux ou sur les cours d'équitation.

 

Personnellement je pense qu'aujourd'hui les français sont lâches. Toujours en train de pleurnicher en attendant que quelqu'un agisse pour eux. Cette TVA à 19,6 % nous n'avons qu'à la refuser, tout simplement ne pas l'appliquer. Ayez le courage de vos opinions. Que craignez-vous ? un contrôle fiscal ? De toute façon vous l'aurez. Un redressement ? De toute façon vous l'aurez aussi. Par contre si demain nous sommes des milliers à ne pas appliquer ce taux, et si demain lorsqu'un inspecteur du fisc frappe à votre porte et que nous serons 30 derrière. Qui sera le plus fort ? Il vous faut juste un peu de couille. Les choses n'ont jamais évoluées avec des inactifs !!!

Mon idée ? Le cheval est un produit pur agricole. Nous pouvons en débattre pendant des heures mais cela restera un animal impliqué dans le monde agricole. Les escrocs du parlement européens, ainsi que les escrocs de notre gouvernement on simplement sentis la poule aux œufs d'or. Taxer et encore taxer les gens passionnés, les amoureux des chevaux. Mais en réfléchissant bien ! En raisonnant intelligemment...

La commission européenne dit qu'on ne mange pas le cheval et donc par définition ce n'est plus un produit agricole. (D'abord l’Europe je l'emmerde). Elle a foutu assez de bordel comme ça.

Les porcs, les moutons, les poules, les lapins, les bovins génèrent à leur mort une TVA à 5,5%, donc une fois dans leur vie si j'ose m'exprimer ainsi. Cette TVA le consommateur ne la récupère pas. Dans la plupart des cas un cheval est vendu à un particulier en moyenne vers l'age de 4 ans, le particulier ne récupère pas la TVA. Ce même particulier va en générale mettre ce cheval en pension chez un professionnel et par la même régler une pension assujettie d'une TVA à 7% et ce pendant environs 10 ans (120 pensions), cette TVA c'est l'état qui la perçoit encore. Ce même cheval aura besoin du maréchal ferrant (environs 80 ferrures pour dix ans), prestation assujettie à 19,6%, encore une fois c'est le particulier qui paye cette taxe. La liste est très longue: Vétérinaires, selliers, marchands d'aliments, constructeurs, camions, vans etc...

Quel animal génère autant d'impôt et taxes sinon le cheval ?

Il suffit de faire le calcul.

Combien de gens les chevaux font-ils vivre ?  Combien de passionnés ? A quand la taxe sur le droit de vivre ?

Car c'est tout doucement ce qui arrive. Et quand allez-vous réagir ? Quand vous serez lobotomisé ? Trop tard ! Il sera trop tard !

 

C'est maintenant !

Justice tribunal populaire jugement action citoyenne 14 juillet 2015 thierry borne parti de rien